La logique dans l’irrationnel : clé de voûte pour comprendre le monde

La vision rationnelle du monde et ses limites

Bien des personnes, de par leur éducation et leur environnement professionnel, ont une vision purement rationnelle du monde. Elles considèrent que l’être humain est libre de ses choix, de par sa raison lui permettant de peser le pour et le contre, lors de chaque prise de décision.

Cette vision purement rationnelle a des avantages : elle permet de vivre, tout en se sentant libre, dans la société actuelle, du fait même qu’elle est conforme à ce que prétend être la société. Cependant, en vérité, les citoyens font face à de nombreuses contraintes, les empêchant de faire leurs choix librement.

Certes, il est a priori possible de considérer une « rationalité sous contraintes » : dans une telle approche, les citoyens font leurs choix de manière rationnelle, tout en étant soumis à des obligations sociales, matérielles, etc.

Pourtant, lorsqu’on y regarde de plus près, le concept de « rationalité sous contraintes » est antinomique : à partir du moment où une contrainte existe, elle impacte notre psychisme, notamment notre inconscient, et donc nous fait sortir de la rationalité, notre inconscient ne pouvant être maîtrisé [1].

De la nécessaire prise en compte du psychisme

De plus, une telle vision permet difficilement de répondre aux questions suivantes :

  • Pourquoi des citoyens votent-ils pour des politiques qui vont in fine appauvrir une bonne partie d’entre eux ? L’Observatoire des inégalités indique qu’en dix ans, plus de 800 000 personnes sont devenues pauvres (en fixant le seuil de pauvreté à 60% du revenu médian) [2].

  • Pourquoi la société devient-elle de plus en plus moraliste, et en parallèle de plus en plus inhumaine ? Les entreprises prônent, aussi bien en interne qu’en externe, des valeurs morales, alors que nombre d’entre elles sont des « machines à broyer l’humain », comme l’illustrent des témoignages [3].

  • Pourquoi observe-t-on fréquemment des discours dont le contenu correspond à l’inverse des valeurs prônées ? En particulier, des discours racistes et des contre-vérités historiques, stigmatisant les musulmans, sont assénés au nom de la laïcité, pourtant idéal de tolérance [4].

  • Pourquoi les mêmes arguments sont-ils utilisés, de surcroît parfois par les mêmes personnes, pour asséner des jugements opposés ? Ainsi, le fait que nombre de diplômés ne trouvent pas d’emploi est expliqué par un manque de compétences du à une différence importante entre le monde scolaire et le monde du travail [5] [6]… tandis que la réussite sociale d’autres, servant d’exemples, est expliquée, du moins en partie, par les mêmes diplômes et/ou concours.

La nécessaire prise en compte de l’irrationnel permet de retrouver une certaine logique, voire une logique certaine, dans les faits mentionnés. Le terme de « logique » est à prendre au sens large, à savoir être capable de comprendre les phénomènes observés.

Ainsi, en se limitant à une vision rationnelle du monde, ce dernier apparaît comme chaotique du fait d’une agitation permanente (nouvelles informations, entreprises qui sont créées ou disparaissent chaque jour, etc.). Au contraire, en considérant l’irrationnel, les êtres humains s’apparentent à des marionnettes, et des événements incompréhensibles dans un cadre rationnel peuvent apparaître alors comme inéluctables [7].

Avec l’habitude, on peut prédire ce que la plupart des personnes vont penser, dire ou faire, ainsi que les grandes évolutions de société. On a notamment vu apparaître des théories comportementales en finance et en économie, où l’irrationalité des intervenants est modélisée [8].

La société vue comme un gigantesque « asile psychiatrique »

La prise en compte du psychisme est d’autant plus importante que plusieurs éléments poussent à considérer la société comme un gigantesque « asile psychiatrique » :

  • Un Français sur quatre est sous psychotropes [9].

  • Plus d’un million de Français sont suivis pour troubles psychiques ou mentaux [10].

  • Un manager sur cinq serait un psychopathe [11].

  • Le stress touche neuf Français sur dix [12].

Ainsi, la quasi-totalité de la population éprouve du stress, à des degrés divers. Les discours et les actes de bien des citoyens sont plus motivés par leur inconscient que par leur conscient, rendant cruciale la prise en compte de l’irrationnel dans les analyses sociales ou politiques.

Irrationnel… mais logique

Pourtant, trop souvent, ces analyses ignorent totalement les aspects psychologiques, alors qu’elles portent sur des sujets impactants. Les analyses de sondages ont fréquemment ce travers.

D’après un sondage Ifop publié en 2018, quatre Français sur dix seraient prêts à confier la direction du pays à un « pouvoir politique autoritaire » pour le réformer en profondeur… tandis que, selon ce même sondage, 85% considèrent que « les citoyens, les électeurs » n’ont pas assez de pouvoir [13].

Un tel état de fait est peu rationnel : souhaiter l’avènement d’un pouvoir autoritaire alors qu’on déplore un manque de démocratie paraît invraisemblable. L’argument rationnel que l’on peut invoquer serait une volonté de « combattre le mal par le mal » : transitoirement, un pouvoir autoritaire pourrait être mis en place afin de résoudre les dérives autoritaires existantes. Mais cet argument n’est que modérément satisfaisant.

Par contre, en prenant en compte l’inconscient des citoyens, cet état de fait devient logique : ce souhait d’un pouvoir politique autoritaire correspond simplement à des sentiments refoulés d’injustice et de révolte envers un État qui s’affiche comme démocratique mais qui, sous trop d’aspects, ne l’est pas.

La rationalité utilisée comme un outil de manipulation

Seule cette envie d’autoritarisme a été relayée à outrance dans la plupart des médias. Les autres aspects, notamment le manque de démocratie qui était pourtant ressenti par une grande majorité des sondés, ont été non précisés ou relégués au second plan. Comme expliqué dans [14], les citoyens sont souvent écoutés de manière sélective ou erronée. Dans le cas étudié :

  • Les médias concernés ont laissé penser que les citoyens souhaitent moins de démocratie, alors que l’origine même de ce souhait est une souffrance due à un manque démocratique.

  • Des journalistes ont tenu des discours dénonçant la montée d’un populisme et stipulant que la démocratie est en danger à cause du peuple lui-même. Certes, la démocratie peut être vue comme en danger, mais avant tout parce que des États considérés comme démocratiques deviennent de plus en plus des oligarchies, ce qui provoque colère et souffrance au sein de la population.

La non-prise en compte de l’irrationnel est source de conclusions contraires à la réalité, et favorise l’aggravation des souffrances subies. A l’inverse, assumer son irrationalité et celle des autres permet une meilleure maîtrise de soi et une meilleure compréhension du monde.

Conclusion (provisoire)

L’objet de cet article, premier d’une série, était d’exposer l’importance de l’irrationnel dans notre société et d’en montrer quelques conséquences. D’autres articles suivront, afin de répondre plus spécifiquement aux questions posées dans la partie « De la nécessaire prise en compte du psychisme ».

Sources

[1] https://www.psychologies.com/Planete/Paranormal/Articles-et-dossiers/Notre-besoin-d-irrationnel/Marie-Laure-Colonna-L-inconscient-se-moque-de-la-raison Marie-Laure Colonna : L’inconscient se moque de la raison

[2] https://www.inegalites.fr/Le-tableau-de-bord-de-la-pauvrete-en-France Le tableau de bord de la pauvreté en France

[3] https://www.capital.fr/votre-carriere/quand-les-ressources-humaines-deviennent-inhumaines-1287995 Quand les ressources humaines deviennent inhumaines

[4] https://docteurzinzin.com/2017/09/23/laicite/ La laïcité : un idéal instrumentalisé

[5] https://www.lemonde.fr/education/article/2012/01/04/polytechniciens-enarques-et-malgre-tout-chomeurs_1625509_1473685.html Polytechniciens, énarques… et malgré tout chômeurs

[6] https://bfmbusiness.bfmtv.com/emploi/bac8-et-au-chomage-des-thesards-apprennent-a-chercher-un-emploi-1322414.html Bac+8 et au chômage: des thésards apprennent à chercher un emploi

[7] http://www.dvdclassik.com/critique/de-la-vie-des-marionnettes-bergman Ingmar Bergman’s De la vie des marionnettes

[8] https://fr.wikipedia.org/wiki/Finance_comportementale Finance comportementale

[9] http://www.doctissimo.fr/html/psychologie/mag_2003/mag1121/ps_7222_psychotropes_consommation_francais.htm Un Français sur quatre sous psychotropes !

[10] http://www.doctissimo.fr/html/psychologie/mag_2003/mag0606/ps_6794_francais_mal_tete.htm Troubles psychologiques en France

[11] https://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/1-manager-sur-5-serait-psychopathe-1039079.html 1 manager sur 5 serait un psychopathe

[12] https://www.ladepeche.fr/article/2017/12/05/2698453-stress-touche-moins-9-francais-10-particulierement-femmes.html Le stress touche au moins 9 Français sur 10, et particulièrement les femmes

[13] http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/10/31/97001-20181031FILWWW00195-410-francais-prets-a-un-pouvoir-autoritaire-pour-reformer-en-profondeur.php 4/10 Français prêts à un «pouvoir autoritaire» pour réformer en profondeur

[14] https://docteurzinzin.com/2019/05/28/inaudible/ Pourquoi peut-on devenir inaudible lorsqu’on a raison ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s